^Retour en haut du page
  • PRASAC-CEMAC

    PÔLE REGIONAL DE RECHERCE APPLIQUEE AU DEVELOPPEMENT DES SYSTEMES AGRICOLES D'AFRIQUE CENTRALE (PRASAC)

  • PRASAC-CEMAC

    PRASAC EST UNE INSTITUTION SPECIALISEE DE L'UEAC-CEMAC.

  • PRASAC-CEMAC

    PÔLE REGIONAL DE RECHERCE APPLIQUEE AU DEVELOPPEMENT DES SYSTEMES AGRICOLES D'AFRIQUE CENTRALE (PRASAC)

Un réseau des institutions de recherche agricole en Afrique Centrale

Nous avons 67 invités et aucun membre en ligne

PRASAC

LOGO

LOGO

 

 

 

 

DIRECTION GENERALE DU PRASAC
 
PROJET MANIOC (n°DCI-FOOD/2010/252-886)

 

CD ROM PRASAC

 

 

 

 

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter veillez vous inscrire

Connexion

Thèses sur les savanes Ce Cdrom rassemble 17 thèses soutenues entre 2002 et 2011, dont les recherches de terrain ont été réalisées en zone de savanes d’Afrique centrale (Cameroun, république Centrafricaine et Tchad). Elles concernent diverses disciplines (zootechnie, pastoralisme, économie, sociologie, géographie) et abordent des questions relatives au développement agricole et rural de cette gestion : gestion des espaces et des ressources naturelles, développement des filières d’élevage, relation agriculture-élevage, gestion de la fertilité des sols, agro physiologie du cotonnier, stratégies d’adaptation des exploitations agricoles et organisation des filières.
Les mille et une photos figurant sur ce cédérom ont été prises dans le cadre du PRASAC par les chercheurs suivants : A. Dairou, a. Teyssier, B. Faye, B. Mathieu, Ch. Bois, C. Cerdan, D. Chavatte, Délégation Nationale Prasac Cameroun, E. Vall, D. Chavatte, G. Duteurtre, G. Magrin, H. Guibert, J.Y. Jamin, J.P. Olina, L. Seiny Boukar, M. Cathala, M. Havard, M. Theze, Netoyo, R. Kuln, R. Pourtier, T. Vicao, Stagiaires Gr Engref Les photos sont classées par grands thèmes : Paysages, Aménagements, Villages, Villes, Végétation, Animaux, Cultures, Pêche, Portraits, Outils, Pratiques, Transport, Transformation, Laboratoires, Formations, Expérimentation...t ut labore et dolore magna aliqua.
Colloque 2002 Dans les savanes Africaines, l'environnement de la production agricole évolue fortement : monde
Colloque 2009 L’objectif du colloque « Savanes africaines en développement : innover pour durer » est de présenter un état des travaux de recherche-développement conduits dans les zones de savanes d’Afrique subsaharienne, en rapport avec les mutations actuelles et de préparer l’avenir de ces zones. Des échanges qui furent riches au cours de ce colloque, il apparaît des progrès dans la qualité et les résultats des recherches effectuées par les équipes d’Afrique centrale depuis le colloque de 2002.
La gouvernance institutionnelle du PRASAC au niveau régional comprend : un Conseil d’Administration, un Conseil scientifique, une Direction générale. Au niveau national, il y a le Comité Recherche Développement (Comité R/D) et la Délégation nationale. Les chercheurs, organisés en réseaux et équipe thématiques de recherche, sont issues des institutions nationales de recherche agricole, des Universités et d’autres entités nationales.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.


TCHAD

Continent Afrique

Zone Afrique centrale

République du Tchad

 

 

Pays d’Afrique centrale, limité au nord par la Libye, à l’est par le Soudan, au sud par la République centrafricaine et à l’ouest par le Cameroun, le Nigeria et le Niger — trois États avec lesquels il partage les eaux du lac Tchad. La capitale, N'Djaména, se trouve à la confluence des fleuves Chari et Logone.

Héritage des rivalités entre colonisateurs européens en Afrique, le tracé des frontières de ce vaste territoire (1 284 000 km²) a nourri un long contentieux entre le Tchad et la Libye, portant sur la bande d’Aozou (114 000 km2) que le Tribunal international de La Haye a attribué définitivement au Tchad en février 1994. Selon le dictionnaire de l'origine des noms et surnoms des pays africains3 d'Arol Ketchiemen, le Tchad est surnommé « le cœur mort de l’Afrique » en raison de son enclavement au centre du continent et de son climat particulièrement désertique. Le Tchad se divise en trois grands ensembles géographiques : du nord au sud, on trouve successivement une région désertique, un espace semi-aride, puis la savane soudanaise. Le lac Tchad, qui donne son nom au pays, est son principal plan d'eau ; le point culminant du pays est l'Emi Koussi, dans le massif du Tibesti. Le Nord et le Centre représentent les deux-tiers de la superficie du pays et comptent environ 30 % de la population totale. Ces régions sont peuplées de populations négro-africaines et sahariennes disparates,  appartenant aux groupes linguistiques saharien, soudanais oriental et central.

En 2003, le pays est devenu un pays exportateur de pétrole, alors que son économie reposait principalement sur la production de coton, d'arachide et de bœuf ; cela a considérablement accru les ressources financières de l'État tchadien, dont le Président actuel est Idriss Déby ITNO. Dans son rapport annuel de 2012, le Programme des Nations unies pour le développement classe le Tchad comme le quatrième pays le moins développé au monde en lui attribuant un indice de développement humain de 0,395. Trois ans plus tard, le Tchad occupe en 2015 la troisième place de l'Africa Performance Index (API), outil de notation et de classement des institutions du secteur public en Afrique2

Le Tchad est aux trois-quarts rural. L'agriculture et l'élevage du bétail sont les activités dominantes. La mise en exploitation des gisements pétroliers depuis 2003 a été très encadrée par la Banque mondiale. Elle pourrait avoir des effets importants sur l'économie tchadienne. Dès 2004, le pétrole représentait plus de 80 % des exportations nationales, permettant à la balance commerciale de devenir nettement excédentaireLe  pays est vaste et de faible densité humaine. Plus au sud se trouve le Sahel où les précipitations sont plus importantes, de 300 à 600 mm. C'est dans le Sud de cette zone que se trouve la capitale N'Djamena ainsi que le lac Tchad. Plus au sud encore, se trouve une zone de savane où les précipitations peuvent dépasser 900 mm. C'est là, dans le sud-ouest qu'en moyenne les densités sont les plus élevées.

Source : wikipédia.org

 

 

Copyright © 2013. Prasac-cemac  Rights Reserved.

Plan du site Nos adresses

IRAD, Cameroun >> Site web ICRA, République Centrafricaine
DGRST, Congo CICTE, Guinée Equatoriale CIRAD et IRD, France >> Site web CIRAD | Site web IRD
CENAREST, Gabon >> Site web CICTE, Guinée équatoriale
ITRAD et LRVZ, Tchad Université de Leyde, Pays-bas >> Site web

Centre Africain de Recherches sur Bananiers et Plantains ,une initiative sous l'égide du CORAF et de la CEMAC

 

Le PRASAC, une initiative sous l'égide du CORAF et de la CEMACCopyright©PRASAC. Tous droits réservés.

Ce site web est la propriété du Pôle Régional de Recherche Appliquée au Développement des Systèmes Agricoles d'Afrique Centrale (PRASAC)
prasac-cemac.org, Copyright © 2008 PRASAC - Tous droits réservés
Webmaster : DAOUD Borgoto Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Webdesigner : TAZOUN TELECOMS