^Retour en haut du page
  • PRASAC-CEMAC

    PÔLE REGIONAL DE RECHERCE APPLIQUEE AU DEVELOPPEMENT DES SYSTEMES AGRICOLES D'AFRIQUE CENTRALE (PRASAC)

  • PRASAC-CEMAC

    PRASAC EST UNE INSTITUTION SPECIALISEE DE L'UEAC-CEMAC.

  • PRASAC-CEMAC

    PÔLE REGIONAL DE RECHERCE APPLIQUEE AU DEVELOPPEMENT DES SYSTEMES AGRICOLES D'AFRIQUE CENTRALE (PRASAC)

Un réseau des institutions de recherche agricole en Afrique Centrale

Nous avons 65 invités et aucun membre en ligne

PRASAC

LOGO

LOGO

 

 

 

 

DIRECTION GENERALE DU PRASAC
 
PROJET MANIOC (n°DCI-FOOD/2010/252-886)

 

CD ROM PRASAC

 

 

 

 

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter veillez vous inscrire

Connexion

Thèses sur les savanes Ce Cdrom rassemble 17 thèses soutenues entre 2002 et 2011, dont les recherches de terrain ont été réalisées en zone de savanes d’Afrique centrale (Cameroun, république Centrafricaine et Tchad). Elles concernent diverses disciplines (zootechnie, pastoralisme, économie, sociologie, géographie) et abordent des questions relatives au développement agricole et rural de cette gestion : gestion des espaces et des ressources naturelles, développement des filières d’élevage, relation agriculture-élevage, gestion de la fertilité des sols, agro physiologie du cotonnier, stratégies d’adaptation des exploitations agricoles et organisation des filières.
Les mille et une photos figurant sur ce cédérom ont été prises dans le cadre du PRASAC par les chercheurs suivants : A. Dairou, a. Teyssier, B. Faye, B. Mathieu, Ch. Bois, C. Cerdan, D. Chavatte, Délégation Nationale Prasac Cameroun, E. Vall, D. Chavatte, G. Duteurtre, G. Magrin, H. Guibert, J.Y. Jamin, J.P. Olina, L. Seiny Boukar, M. Cathala, M. Havard, M. Theze, Netoyo, R. Kuln, R. Pourtier, T. Vicao, Stagiaires Gr Engref Les photos sont classées par grands thèmes : Paysages, Aménagements, Villages, Villes, Végétation, Animaux, Cultures, Pêche, Portraits, Outils, Pratiques, Transport, Transformation, Laboratoires, Formations, Expérimentation...t ut labore et dolore magna aliqua.
Colloque 2002 Dans les savanes Africaines, l'environnement de la production agricole évolue fortement : monde
Colloque 2009 L’objectif du colloque « Savanes africaines en développement : innover pour durer » est de présenter un état des travaux de recherche-développement conduits dans les zones de savanes d’Afrique subsaharienne, en rapport avec les mutations actuelles et de préparer l’avenir de ces zones. Des échanges qui furent riches au cours de ce colloque, il apparaît des progrès dans la qualité et les résultats des recherches effectuées par les équipes d’Afrique centrale depuis le colloque de 2002.
La gouvernance institutionnelle du PRASAC au niveau régional comprend : un Conseil d’Administration, un Conseil scientifique, une Direction générale. Au niveau national, il y a le Comité Recherche Développement (Comité R/D) et la Délégation nationale. Les chercheurs, organisés en réseaux et équipe thématiques de recherche, sont issues des institutions nationales de recherche agricole, des Universités et d’autres entités nationales.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Conseil Scientifique

Les statuts du PRASAC adoptés en 2008, ont prévu la mise en place d’un Conseil Scientifique (CS) composé de 12 personnalités scientifiques, choisies dans la région et à l’extérieur sur la base de leurs compétences et de la pertinence de celles-ci par rapport aux objectifs du PRASAC. L’appel à candidatures lancé à cet effet a abouti à la sélection de 10 membres. 

Troisième Session Ordinaire du CS (18 au 21 Août 2015, Yaoundé-Cameroun)

La troisième session ordinaire du Conseil scientifique du PRASAC se déroule à Yaoundé du 18 au 21 Août 2015. Le quorum étant largement atteint, ce Conseil se déroule dans un climat de convivialité et avec beaucoup d'enthousiasme. Le bureau du Conseil est composé de : Président (Pr. MBETID BESSANE Emmanuel)Vice-Président (Dr ONGUENE AWANA Néré); Rapporteur (Pr. TCHOTSOUA Michel).

Outre les aspects techniques et scientifique du projet Manioc, le CS a aussi examiné la stratégie de valorisation scientifique des résultats ainsi que la question d'organisation du colloque international consacré à la fin du projet. Des Résolutions et recommandations ont été formulées pour aider la bonne marche de l'Institution

Photos de famille de la réunion

Deuxième Session Ordinaire du CS (25 au 27 juin 2014 à Libreville-Gabon)

La deuxième session ordinaire du CS s'est tenu dans la salle de réunion du CENAREST et visait les points ci après : 

  1. Examiner et adopter les rapports d’activités scientifiques du projet manioc, exercice 2013/2014 ;
  2. Examiner et adopter les programmes de travail des différents modules pour l’année 2014/2015 ;
  3. Identifier les actions futures au projet manioc et les potentiels guichets de financement ;
  4. Prendre connaissance du programme de développement du secteur semencier en zone CEMAC dont la mise en œuvre est confiée au PRASAC ;
  5. Prendre connaissance des initiatives de recherche de financement engagées par le PRASAC ;
  6. Echanger sur les guichets de financement des recherches à caractère communautaire;
  7. Echanger sur l’organisation d’un colloque international de fin de projet.
photo de famille de la deuxième session ordinaire du Conseil scientifique du PRASAC, Libreville Gabon
Bureau du CS : Dr NJOYA Jean (Président); Pr. MBETID BESSANE Emmanuel (Vice-Président); Pr. TCHOTSOUA Michel (Rapporteur)Membres : Pr. SANGARE Abdourrahmane; Pr. MOBAMBO K. Patrick; Pr. Joseph HOUNHOUIGAN; Dr ONGUENE AWANA Nérée; Dr Helene JOLY, Dr SOUGNABE PABAME, Dr MOUENZO Lambert, Pr. Eric TOLLENS
Direction Générale PRASAC : Dr NAMKOSSERENA Salomon, Dr MOULIOM PEFOURA Alassa, YAPAR DOJNBE & DAOUD BORGOTOCENAREST : Commissaire Général, Pr. Daniel Franck IDIATA
Délégué National PRASAC au Gabon : Isidore MBINA

Première Session Ordinaire du CS (26 au 30 Août 2013, Brazzaville-Congo)

La session de Brazzaville a permis de : 

  • faire une première prise de contact, 
  • connaître le PRASAC et ses démembrements dans les 6 pays, 
  • d’adopter le règlement intérieur, 
  • mettre en place leur bureau et 
  • évaluer les activités scientifiques en lien avec le projet MANIOC.

Photo du Bureau

 

 

 La dernière réunion (quatrième session) du comité scientifique consultatif du projet ARDESAC (CSC -composé de 11 personnalités scientifiques originaires d'Europe, d'Afrique de l'Ouest et Centrale) s'est tenue à Garoua (21 au 25 avril 2008) au Cameroun.

M. Laomaïbao NETOYO, Président du CSC, agronome, Institut du Sahel (Mali)
Président du comité scientifique

 1. Le 4ème comité scientifique

Résumé :

Le quatrième Comité Scientifique Consultatif (CSC) du Projet « Appui à la recherche régionale pour le développement durable des savanes d’Afrique Centrale » (ARDESAC, FSP Inter-états 2003-89) s’est tenu du lundi 21 au vendredi 25 avril 2008 à Garoua (Cameroun) dans les locaux de la station IRAD de Boklé. Les rapports d’activités et les propositions d’avenir ont été présentés devant le comité par les chercheurs, animateurs régionaux d’axes ou de programmes de recherche.

Le Comité Scientifique Consultatif (CSC - composé de 11 personnalités scientifiques originaires d’Europe, d’Afrique de l’Ouest et Centrale) du projet ARDESAC s’est réuni à Garoua pour sa quatrième session (21 au 25 avril ) avec 9 membres et la coordination régionale du PRASAC assistée de représentants des équipes des SNRA et des universités du Cameroun, de Centrafrique et du Tchad.

La mission du CSC est d’évaluer les orientations scientifiques du projet, leur faisabilité et les modalités de leur mise en œuvre en regard du mandat du projet ARDESAC qui consiste à conduire des recherches pour le développement durable de la région en partenariat avec les acteurs du développement et à renforcer les compétences des chercheurs.

La coordination régionale a dressé le bilan d’ensemble de l’année écoulée, avant d’évoquer les perspectives à court et moyen termes (le colloque prévu en avril 2009 et l’après ARDESAC) et de dégager les attentes spécifiques à l’égard du Comité Scientifique Consultatif. Les animateurs régionaux des programmes ont présenté, pour chacun des trois axes du projet ARDESAC (Axe 1 : Gestion des espaces, des ressources naturelles et de l’environnement ; Axe 2 : Aide à la décision pour les exploitations et les systèmes de production ; Axe 3 : Organisation des filières et valorisation des produits ), l’état d’avancement des 13 programmes de recherche, les résultats provisoires et les perspectives pour l'année 2008–2009.

Le CSC souligne entre autres les points suivants :

Les efforts ont été faits pour améliorer les présentations orales. Des progrès significatifs ont été notés dans un certain nombre de programmes où l’effort de recherche a été poursuivi en tenant compte des recommandations de précédent comité. Cependant, il reste beaucoup à faire pour finaliser les recherches dans la perspective d’une valorisation scientifique et de la présentation des résultats d’ensemble au colloque.

Le comité constate l’amélioration de l’environnement de la réalisation des recherches (renforcement des capacités par les formations longues et courtes, équipements de terrain, logistique, etc.).

Le comité a relevé avec satisfaction des avancées significatives dans la conduite de plusieurs programmes. Il mesure le chemin parcouru depuis les débuts du projet ARDESAC et plus encore du premier PRASAC, ce qui est à l’honneur des chercheurs nationaux.

Il encourage les chercheurs à poursuivre leurs efforts de réponse à des appels d’offre qui commencent à porter leur fruit (AFD-IRAM sur le foncier, CORUS sur les fruits, AUF-PER sur les relations villes-campagne).

Le comité a apprécié la présentation du projet de site web PRASAC et encourage vivement la coordination régionale à le rendre rapidement opérationnel. Ce site est appelé à jouer un grand rôle dans les échanges qui vont avoir lieu à la fin du projet ARDESAC et dans l’optique du colloque. Il doit permettre d’améliorer la visibilité des acquis du projet et des résultats des chercheurs.

Au plan institutionnel, le comité note avec satisfaction que le PRASAC est bien impliqué dans les activités du CORAF/WECARD et participe activement au processus de révision de son plan stratégique. Le PRASAC a été retenu, dans ce processus, comme point focal de coordination de la recherche agricole en Afrique centrale, ce qui constitue un gage de confiance à son endroit.

Cependant le CSC attire l’attention sur différents aspects :

Le comité déplore les retards dans la transmission des rapports dont beaucoup sont arrivés en cours de réunion. Ainsi, le CSC a éprouvé des difficultés pour évaluer et expertiser des textes fournis au dernier moment. Une telle situation est inquiétante dans la perspective du colloque de 2009. Les contraintes de dates seront très fortes et beaucoup de travaux ne seront pas pris en compte s’ils n’ont pas été remis dans les délais.

Malgré les efforts fournis les travaux manquent encore de visions d’ensemble et demeurent très analytiques. Beaucoup de programmes semblent éprouver des difficultés réelles à formaliser les informations, à les exploiter et à les organiser autour de problématiques claires. Dans l’avenir immédiat, les chercheurs doivent privilégier les synthèses et travailler sur les complémentarités.

Le comité insiste particulièrement sur la rigueur dans la recherche et sur l’importance de la quantification. Sans rigueur, la recherche ne peut être ni concluante ni conduire à des progrès.

De ne pas engager de nouveaux travaux de terrain et de se consacrer prioritairement à la valorisation des résultats ; il faut privilégier la dimension interrégionale lorsque c’est possible.

De mobiliser en interne toutes les compétences disponibles pour appuyer les équipes et les programmes qui en ont besoin.

De prévoir, en cours de valorisation, un accompagnement de certaines équipes, en relançant au besoin les PARSI.

Les chercheurs qui s’appuient sur des cartes doivent mobiliser rapidement les informations nécessaires et travailler en étroite collaboration avec les géomaticiens pour construire avec eux, dans les normes, les représentations spatiales.

Le comité invite à renforcer les activités d’animation scientifique et d’échanges d’informations au niveau national, régional (forum Internet, missions de suivi et d’animation) et international (PARSI/coordination régionale).

2. La liste des membres classé de A à Z

Nom et prénoms Organisme Pays Spécialité
CHALEARD Jean-Louis Université Paris 1 France Géographie, Développement
EKORONG A MOUTE Joseph ASCAM Cameroun Agronomie, Recherche cotonnière puis secteur privé intrants
FLORET Christian Ex IRD France Ecologue
LHOSTE Philippe Ex CIRAD France

Agronomie, Système d'élévage

LAOMAIBAO Netoyo Institut du Sahel Tchad Agronomie
PAPY François Ex INA-PG France Agronomie, Économie des exploitations
SECK Sidy Mohamed Université Gaston Berger -Saint Louis Sénégal Géographe
SEDOGO Michel Francophonie / CORAF Burkina Faso Pédologue
TOLLENS Eric K. U. Leuven Belgique Economie

 

3. Le Comité scientifique en Images

 
De gauche à droite :
M. Mohamed Sidy Seck, Rapporteur du CSC, géographe, Université Gaston Berger de Saint-Louis, Sénégal
M. Christian Floret, Ecologue, ex.IRD, Sénégal
M. Laomaïbao NETOYO, Président du CSC, agronome, Institut du Sahel, Mali
M. Philippe LHOSTE, Zootechnicien, Ex. CIRAD, France
M. François PAPY, Agroéconomiste, ex. INRA, France.

 
De gauche à droite, 1er plan :
Robert NJOUENKEU, Technologie alimentaire, Université NGaoundéré, Cameroun
Abel YANDIA, délégué national du Prasac, Centrafrique
Brahim Hissène HIREKE, délégué national du Prasac, Tchad

 

Copyright © 2013. Prasac-cemac  Rights Reserved.

Plan du site Nos adresses

IRAD, Cameroun >> Site web ICRA, République Centrafricaine
DGRST, Congo CICTE, Guinée Equatoriale CIRAD et IRD, France >> Site web CIRAD | Site web IRD
CENAREST, Gabon >> Site web CICTE, Guinée équatoriale
ITRAD et LRVZ, Tchad Université de Leyde, Pays-bas >> Site web

Centre Africain de Recherches sur Bananiers et Plantains ,une initiative sous l'égide du CORAF et de la CEMAC

 

Le PRASAC, une initiative sous l'égide du CORAF et de la CEMACCopyright©PRASAC. Tous droits réservés.

Ce site web est la propriété du Pôle Régional de Recherche Appliquée au Développement des Systèmes Agricoles d'Afrique Centrale (PRASAC)
prasac-cemac.org, Copyright © 2008 PRASAC - Tous droits réservés
Webmaster : DAOUD Borgoto Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Webdesigner : TAZOUN TELECOMS